Lors de ma recherche de crédit immobilier, avant de passer par un courtier, je vous avais fait part de mon étonnement  que les banques puissent demander des conditions qui me semblaient vraiment abusives pour accepter un prêt : domiciliation des revenus (classique), assurance à souscrire chez eux, rapatriement de l’épargne, etc. Je vais aujourd’hui détailler quel est le coût supplémentaire à rajouter aux mensualités de mes 2 nouveaux crédits. Car ne nous y trompons pas, le surcoût engendré par les frais de fonctionnement d’un compte courant est pour moi à rajouter au coût du crédit … surtout quand on a l’habitude, comme je l’ai, d’être dans une banque en ligne totalement gratuite !

1. Montant du prêt immobilier « brut » et des mensualités

Pour rappel, j’ai en effet sollicité 2 prêts à la Banque Populaire, pour 2 projets immobiliers, dont les mensualités sont :

  • 400.64€ assurance incluse pour 70 189€ empruntés sur 20 ans (coût total du prêt : 96 401.27€)
  • 415.00€ assurance incluse pour 72 664€ empruntés sur 20 ans (coût total du prêt : 100 523.40€)

Soit un total de 815.64€ pour 142 853€ empruntés, équivalent à un taux de 3.319%.

Je parle de taux équivalent car en fait chacun de ces prêts est découpé en deux. Par exemple pour le premier prêt de 70 189€ :

  • 22 037€ empruntés sur 240 mois à 3.10% soit un TEG de 3.35%
  • 48 152€ empruntés sur 180 mois à 2.90% soit un TEG de 3.29%

2.Frais de fonctionnement

Il faut savoir que la banque me demandait une domiciliation bancaire des revenus des 2 co-emprunteurs. En revanche c’est un contrat moral qui ne figure dans aucune clause de l’offre de prêt. Par honnêteté je vais donc le faire mais je continuerai à fonctionner avec mes comptes de chez ING en effectuant un virement par mois sur le compte-joint détenu chez cette banque en ligne.

Cela m’occasionnera les frais suivants :

  • Accès aux comptes via le net : 1.50€/mois, soit 360€ sur les 20 ans (hors augmentation bien évidemment)
  • Frais de virement de compte à compte : 0.18€/virement (1 par mois), soit 43.2€ sur les 20 ans
  • Cotisation pour une seule carte bancaire : 36€ (la première année et je verrai ensuite si c’est nécessaire)
  • Adhésion à la CASDEN : 34€ (une seule fois)

 

Soit un total de 7.48€/mois en plus ou 9.2% d’augmentation de la mensualité sur la première année, ce qui à mon sens n’est pas rien. Si je m’en tiens au strict minimum l’année d’après soit uniquement l’accès internet et le virement, cela représentera une augmentation de 2.01% de mes mensualités.

3.En résumé

Les banques considèrent qu’elles ne gagnent rien sur les crédits immobiliers.Je veux bien entendre ce discours puisqu’elles-mêmes empruntent de l’argent, doivent assumer des charges (salaires, locaux, etc.). Cependant entre le coût de 196 924€ et l’emprunt de 142 853€ il y a une marge confortable (54 000€).

Quoiqu’il en soit je trouve la démarche assez biaisée voir malsaine car on vous vend un prêt au plus bas pour vous ferrer et pour ensuite vous vendre un panel de services à forte rentabilité pour eux, services dont vous n’avez pas forcément besoin.

Il est donc important de bien se renseigner sur les conditions tarifaires avant d’accepter une offre de prêt dans un nouvel établissement bancaire et d’intégrer les surcoûts éventuels à votre budget !

Et vous qu’en pensez-vous ? Avez-vous eu des surprises lors de votre arrivée dans votre nouvelle banque ?

LAISSER UN COMMENTAIRE